Défauts de paiement : jamais bons pour vos liquidités

Les chiffres ne mentent pas.

Vous avez choisi de créer votre propre entreprise parce que vous rêvez de proposer quelque chose de beau qui aidera vos clients. Et tant pis pour le stress occasionnel, les longues journées de travail et toutes les formalités administratives que cela engendre. Après tout, on n'a rien sans rien, non ? La seule chose sur laquelle vous n'avez à vrai dire aucune prise réside dans les défauts de paiement. Que faire avec les clients qui paient très nettement en retard ou pas du tout ? Car ne vous y trompez pas : ceux-ci seront bien néfastes pour la santé financière de votre entreprise.

Les chiffres ne mentent pas

Une vaste étude menée par Graydon Belgium (décembre 2017) a ainsi montré que les défauts de paiement constituaient un sérieux problème pour les entrepreneurs et chefs d'entreprise, avec en outre peu d'espoir d'amélioration à l'avenir :

  • le nombre de paiements en retard ou carrément de défauts de paiement a augmenté de 35 % depuis 2014 ;

  • les dommages économiques provoqués par les défauts de paiement et les faillites sont estimés à pas moins de 10,5 milliards d'euros ;
  • en 2016, les paiements à plus de 30 et 90 jours après la date d'échéance ont provoqué pour les entreprises un manque à gagner équivalant à 20.000 postes de travail.

Des chiffres qui ne mentent pas et qui ont incontestablement un impact sur vos liquidités en tant qu'entrepreneur. Car ces paiements en retard occasionnent inévitablement des problèmes qui vous empêchent

  • d'investir,
  • d'effectuer correctement vos propres paiements,
  • d'engager du personnel supplémentaire, ...

En résumé : les défauts de paiement représentent un énorme obstacle au maintien de la bonne santé de votre société. Pire, ils constituent une réelle menace pour votre survie et peuvent même dans le pire des cas conduire à la faillite.

Ne vous laissez pas faire : anticipez et réagissez

Dans l'enquête de Graydon Belgium, environ 50 % des chefs d'entreprise interrogés et ayant fait aveu de faillite confirment aussi que les défauts de paiement ont été une des causes de leur faillite et que des paiements dans les délais auraient permis de l'éviter. Ne laissez donc pas les choses aller si loin en tant que dirigeant d'entreprise, mais anticipez et agissez :

  • Soyez ferme et ne dérogez jamais à la règle suivante : toute facture DOIT être payée dans le délai fixé. Les directives au niveau européen pourront vous soutenir dans ce cadre.
  • Sachez qu'en cas de retard de paiement, vous avez toujours le droit d'exiger des frais et intérêts auprès du mauvais payeur.

Et non, s'adresser au juge n'est pas une étape facile dans ce cas. Cela a en effet aussi un prix, ça prend du temps et c'est peut-être trop radical. Vous ne tenez en effet pas à perdre votre client.

Heureusement, il existe une autre solution : Unpaid.

Récupération facile, en ligne et pas chère de vos factures B2B

Un changement de loi en 2016 vous permet désormais de forcer le paiement de vos factures sans l'intervention d'un juge. Le tout très facilement et en ligne grâce à la plateforme unpaid.be.

Vous avez une facture B2B non contestée et impayée ?

  • Introduisez rapidement et facilement un dossier

Prêt à récupérer vos factures impayées?

Entrez vos coordonnées pour commencer.

  • Payez une provision et... détendez-vous.
     
  • Dans les 5 jours ouvrables, l'huissier se rendra chez votre client avec une mise en demeure de payer

En moyenne, les factures sont payées dans les 30 jours.

Et non, cela ne coûte pas forcément cher. Les frais de procédure limités sont du reste aussi à charge de votre débiteur. Vous récupérerez ainsi non seulement au final 100 % de votre facture impayée, mais aussi la totalité de la provision.